masque easybreath

[Review] Masque de plongée Easybreath de Decathlon

C’est l’été, et il faut bien avouer qu’on n’a pas été arnaqués niveau soleil et chaleur cette année. Que tu partes en vacances ou non, tu auras peut-être envie de te baigner et de pouvoir observer le siphon de la piscine les fonds marins.

Moi j’aime bien aller sous l’eau et y être à l’aise. Lorsque l’ami Decathlon a fait la promo de ce masque à coups de vidéos d’explication, de gens contents et de slogans qui disent que c’est super facile, j’ai cédé aux sirènes du marketing.

Je l’ai donc testé en mer Méditerranée, près de Nice, et dans l’Atlantique, près de Quibéron.

En voiture Simone

La mise en place de la bête est très simple : tu dégages ton visage de divers cheveux/barbe (eh oui …), tu enfiles le bazar, et tu serres les deux petites lanières sur le côté. Te voilà prêt(e).

Au passage, gros big up à Decathlon pour avoir fait des lanières en tissu élastique. Lorsqu’on a les cheveux longs, c’est doux, ça n’arrache rien, contrairement aux traditionnels caoutchouc/silicone.

Côté Méditerranée : admirez le paysage

En évoluant au milieu d’un banc de poissons, j’ai pu m’en mettre plein les mirettes en format panoramique.
Pas de fuite, pas de buée, seule reste la sensation de liberté.

Côté Atlantique : même pas peur des vagues

L’océan était en forme lorsque j’ai passé quelques jours à Quibéron pour le pont du 14 Juillet ! Nous avons rencontré des vagues allant jusqu’à deux mètres de haut. Voyons si ce clapet anti-retour fait toujours le malin. Eh bien, j’ai eu beau en prendre plein la tronche, pas une seule fois je n’ai bu la tasse. Chapeau, c’est vraiment fiable !

Par contre, si j’avais le malheur de prendre une grosse vague de dos, les élastiques de tête sont un peu lâches et la houle décollait légèrement le masque de mon visage, laissant rentrer un peu d’eau. Mais pas de panique ! Les infiltrations ont été prévues et il suffit de lever la tête hors de l’eau pour évacuer les gouttes indésirables.

En résumé :

Avantages

  • Très sécurisant : clapet anti-retour qui empêche l’eau de rentrer dans le tuba lorsqu’il y a des vagues
  • Valve qui permet de vider les infiltrations facilement, sans l’enlever
  • Pas de buée et pas de fuite lorsque la taille est bien choisie et le masque bien réglé
  • Très grand angle de vision

Inconvénients

  • Attention à ne pas faire de trop gros efforts, le débit d’air n’est pas fait pour
  • Masque destiné au snorkelling uniquement : plonger crée des fuites
  • La houle décolle le masque si la vague vient de dos
  • Il n’est pas donné : environ 40 euros

Conclusion

Je suis allée deux fois 5 jours à la mer et, même pour un usage aussi ponctuel, je pense qu’il vaut le coup. Je me suis sentie comme un petit poisson dans l’eau tant je l’ai trouvé confortable et sécurisant. Moi qui ne nage pas très bien, je n’ai plus peur de boire la tasse.

2 réflexions au sujet de « [Review] Masque de plongée Easybreath de Decathlon »

  1. Johnf802

    Appreciating the time and energy you put into your blog and in depth information you provide. It’s good to come across a blog every once in a while that isn’t the same unwanted rehashed information. Excellent read! I’ve saved your site and I’m adding your RSS feeds to my Google account. feadfedfcebf

    Répondre

Répondre à Johnf802 Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>